Aller au contenu

Disciplines particulières

Dernière mise à jour :

CAPLP - Toutes disciplines professionnelles de Lycée Professionnel

Carte d'identité du parcours

Master des métiers de l'enseignement de l'éducation et de la formation mention 2nd degré parcours disciplines particulières
Public concerné : formation initiale et/ou formation continue
Condition d'accès : être titulaire d'une licence (L3)
Niveau de sortie : master
Durée : 4 semestres de formation (M1 et M2)
Crédits : 120 crédits ECTS (30 ECTS par semestre)
Concours CAPLP : certificat d'aptitude au professorat en lycée professionnel
Lieu de formation : les enseignements ont lieu sur le site INSPÉ de Gironde/Mérignac

LES RESPONSABLES DU PARCOURS

  • Franck Tanguy : Responsable INSPÉ
  • Jean-Pierre Meau : Responsable Institution scolaire

Objectifs et compétences

Objectifs de la formation

Ce parcours de formation est à destination des étudiants, de professionnels en reconversion ou des enseignants contractuels qui n’ont pas de curriculum de formation universitaire établi dans les filières professionnelles enseignées en lycée professionnel et qui souhaitent devenir enseignant.

Cette formation propose, en fonction de la nature du dernier diplôme obtenu et de l’obligation ou non de détenir un master 2 pour être titulaire, deux parcours possibles intégrés au parcours CAPLP Disciplines Particulières :

  • le diplôme universitaire (DU),
  • le master MEEF. 

Dans les deux cas, il s’agit de proposer une formation de qualité à la fois disciplinaire, didactique et pédagogique pour se préparer au mieux au métier d’enseignant ainsi qu'aux épreuves du concours.

Remarque sur le Diplôme Universitaire de formation (DU)
Ce parcours concerne les étudiants, les professionnels en reconversion et les contractuels professeurs de Lycée Professionnel qui sont dispensés de la délivrance d’un master 2 pour leur titularisation.
Il concerne aussi les étudiants et contractuels qui n’auraient pas les diplômes requis pour être inscrits en Master 1. Ils suivent un parcours s’inspirant de la maquette du master M1 MEEF, certains enseignements étant communs avec les autres parcours.
Toutefois, si un étudiant ou un enseignant contractuel souhaite obtenir la délivrance du master MEEF il doit au préalable s’engager dans une démarche de VAP. Cette démarche leur permettra d’obtenir une équivalence de Licence 3 indispensable à l’obtention du Master 1.

Compétences à acquérir

Les compétences à acquérir sont celles du référentiel des compétences des métiers du professorat et de l’éducation : BO n°30 du 25 juillet 2013.

 

Des compétences communes et spécifiques

Compétences communes à tous les professeurs et personnels d'éducation
Les professeurs et les personnels d'éducation, acteurs du service public d'éducation :

  •  Faire partager les valeurs de la République,
  •  Inscrire son action dans le cadre des principes fondamentaux du système éducatif et dans le cadre réglementaire de l'école,
  • Les professeurs et les personnels d'éducation, pédagogues et éducateurs au service de la réussite de tous les élèves,
  • Connaître les élèves et les processus d'apprentissage,
  •  Prendre en compte la diversité des élèves,
  • Accompagner les élèves dans leur parcours de formation,
  • Agir en éducateur responsable et selon des principes éthiques,
  • Maîtriser la langue française à des fins de communication,
  • Utiliser une langue vivante étrangère dans les situations exigées par son métier,
  • Intégrer les éléments de la culture numérique nécessaires à l'exercice de son métier.

Les professeurs et les personnels d'éducation, acteurs de la communauté éducative :

  • Coopérer au sein d'une équipe,
  • Contribuer à l'action de la communauté éducative,
  • Coopérer avec les parents d'élèves,
  • Coopérer avec les partenaires de l'école,
  • S'engager dans une démarche individuelle et collective de développement professionnel.

Compétences communes à tous les professeurs Les professeurs, professionnels porteurs de savoirs et d'une culture commune :

  • Maîtriser les savoirs disciplinaires et leur didactique,
  • Maîtriser la langue française dans le cadre de son enseignement.

Les professeurs, praticiens experts des apprentissages :

  • Construire, mettre en œuvre et animer des situations d'enseignement et d'apprentissage prenant en compte la diversité des élèves,
  • Organiser et assurer un mode de fonctionnement du groupe favorisant l'apprentissage et la socialisation des élèves,
  • Évaluer les progrès et les acquisitions des élèves.

Organisation de la formation

Contenu de la formation

UE1 : Maîtrise des champs disciplinaires - 240 h

Objectifs :

  • Maîtriser des savoirs disciplinaires propre aux Sciences et Techniques Industrielles,
  • Travailler les didactiques disciplinaires en lien avec les STI.


Contenus :

Les étudiants et personnels contractuels recevront des enseignements spécifiques à leur discipline notamment par des professeurs formateurs académiques dédiés.

 

UE2 : Stratégies d’enseignement -240 h

Objectifs :

  • Eléments de didactique générale
  • Enseignement et Stratégies pédagogiques appliqués aux STI

Contenu :

Les étudiants et personnels contractuels seront accompagnés dans l’élaboration de leur progression annuelle, la construction de leurs séquences d’enseignement, la gestion du groupe-classe et l’appréhension de la structure éducative dans son ensemble. Les contenus reposent sur des principes communs qui prendront en compte les spécificités disciplinaires de ce parcours :

  • Approfondir les notions de didactique générale, de psychologie cognitive et de pédagogie en particulier pour déboucher sur les spécificités des didactiques disciplinaires ;
  •  Engager une démarche de construction de ses enseignements au service des apprentissages des élèves. Cette démarche se veut progressive et réflexive afin de mettre en relation la culture du métier d’enseignant avec les missions de cette profession ;
  • Analyser les situations d’enseignement-apprentissage, certes à travers les productions des élèves mais aussi à travers les choix pédagogiques de l’enseignant et par le filtre des apports théoriques ;

Pour cela l’étudiant sera accompagné de manière individuelle et collective à l'appropriation, puis l'exploitation des référentiels, afin qu'il soit en mesure de justifier le bien-fondé d'une situation d'enseignement, d’apprentissage, sur la base d'un argumentaire cohérent ;
Cet accompagnement se traduit par la mise en relation des apports universitaires avec une expérience professionnelle en construction. Les contenus de la formation s’appuient sur le référentiel métier et des pratiques de classe.

La démarche de formation repose sur :

  • une méthode inductive qui s’adosse sur les expériences vécues par les étudiants et qui met en relation les périodes et les formes de stage avec le contenu de la formation au sein de l’INSPE.
  • une démarche réflexive par une mutualisation des expériences, l’analyse par croisement des points de vue entre étudiants sur les situations professionnelles vécues.
  • Un co-tutorat associant les référents universitaires et référents éducation nationale pour le suivi, la conception et la mise en œuvre des enseignements de chaque étudiant. Un croisement des regards permettant d'étayer les investigations, les travaux et autres productions selon les spécificités métiers.

 

UE3 : Acteur de la communauté éducative - 110,5h

Objectifs :

  • développer une culture commune de l’institution scolaire
  • acquérir les principaux concepts :
    • des sciences de l’éducation,
    • de la sociologie de l’éducation,
    • de la psychologie de l’adolescent.

En lien avec les problématiques des élèves, de l’institution scolaire et du lycée en général.

UE4 : Recherche et innovation pédagogique - 120h

Objectifs :

Apports de la recherche dans sa construction d'enseignant

L’objectif ici est de proposer aux étudiants et personnels contractuels :

  • Une réflexion sur l’utilité des apports de la recherche en didactique et pédagogie dans une pratique qui se construit tout au long de la vie professionnelle. Bénéfice de la recherche dans sa pratique enseignante.
  • Une approche graduelle de la recherche : apprendre à lire un article scientifique, appréhender et mettre en œuvre une méthodologie de la recherche en lien avec l’objet de savoir envisagé.


Dans le cadre du master, un mémoire est attendu. Dans le cadre du diplôme universitaire, un rapport d’analyse de pratiques professionnelles est attendu. L’évaluation de ce module se fait dans le cadre d’un contrôle continu portant donc sur le mémoire ou le RAPP produit. Le RAPP repose sur la description d’une situation survenue en classe ou dans l’établissement et qui pose un problème à l’étudiant. Ce problème est alors envisagé au travers d’articles scientifiques pour proposer des solutions et des pistes de remédiation qui peuvent ou non être expérimentées.  La rédaction du RAPP s’articulera autour d’une vingtaine de pages et sera soutenu devant un jury composé au moins d’un universitaire et d’un enseignant professionnel.

Elément de culture numérique

    Cet enseignement a pour objectif de faire réfléchir les étudiants et personnels contractuels sur la culture numérique et la culture à l’ère du numérique de l’élève. Il vise aussi à interroger cette double culture chez l’enseignant dans le but de développer la maîtrise de compétences liées au développement d’une culture numérique :

  • Être capable de faire des choix pédagogiques éclairés en élaborant des critères pertinents d’usage des outils et ressources à disposition et d’aider les élèves à s’approprier les usages numériques de façon critique et responsable ;
  • Être capable de construire des compétences spécifiques en lien avec les outils numériques, et de reconnaître les apports spécifiques du numérique dans les enseignements pour faire apprendre les élèves ;
  • Savoir mettre en place des projets collectifs grâce aux outils numériques ;
  • Parvenir à une production susceptible d’être analysée.

Pratique des outils numériques

Pour acquérir ces compétences, les étudiants reverront les grands principes de l’enseignement-apprentissage en lien avec l’architecture cognitive de l’apprenant. Puis, sur la base de typologies numériques clairement établies, ils expérimenteront des outils numériques en lien avec les processus d’apprentissage de l’élève et des pratiques de classe expérimentées en lycée professionnel. L’ensemble s’appuie sur la construction d’une forme d’expertise pédagogique autour des jeux sérieux, des exerciseurs, de l’hypermédia et des outils de présentation de l’information et d’interaction (ceci toujours en adéquation avec la plus-value en termes d’apprentissage).

 

UE 5 : Professionnalisation - 54 h

Objectifs :

  • Acquérir les principaux éléments généraux de professionnalisation.
  • Préparer les temps d’observation et de prise en main des classes en responsabilité.
  • Développer des capacités d’analyse réflexive de sa pratique.

 

UE 6 : Langue vivante étrangère - 36 h

Objectif :

Pratiquer des activités langagières de l’oral et de l’écrit de la langue choisie par l’étudiant, au niveau B2 du Cadre Européen Commun de Référence pour les langues.

 

Les stages et l’alternance

Quatre périodes de stage de deux semaines :

  • Période 1 : 2 semaines de stage d’observation
  • Période 2 : 2 semaines de stage de pratique accompagnée graduée (alternant observation et prise en main de la classe)
  • Périodes 3 et 4 : 2 fois 2 semaines de stage de pratiques accompagnées.

CONTACTS

  • Gestionnaire scolarité

    scolariteinspe.second.degre%40u-bordeaux.fr

  • Franck Tanguy

    Responsable de la formation

    franck.tanguy%40u-bordeaux.fr