Aller au contenu

Professeur des écoles

Dernière mise à jour :

La mention 1er degré du master MEEF assure la préparation au métier de professeur des écoles et offre à tous les étudiants une formation commune aux problématiques de l'école maternelle et de l'école élémentaire. Elle intègre aussi la préparation au CRPE, Concours de Recrutement de Professeur des Écoles.

Carte d’identité de la mention

Master des métiers de l'enseignement de l'éducation et de la formation mention 1er degré
Public concerné : formation initiale et/ou formation continue
Condition d'accès : être titulaire d'une licence (L3)
Crédits : 120 crédits ECTS (30 ECTS par semestre)
Niveau de sortie : master
Durée : 4 semestres de formation (M1 et M2)
Concours visé : concours de recrutement de professeur des écoles (CRPE)
Lieux de formation : les étudiants sont répartis sur les 5 sites de formation de l'INSPÉ de l'adémie de Bordeaux : site de Gironde (Bordeaux et Mérignac), site des Pyrénées-Atlantiques (Pau), site de Lot-et-Garonne (Agen), site des Landes (Mont-de-Marsan) ou sur le site de Dordogne (Périgueux).

RESPONSABLE DE LA MENTION

  • Elisabeth Magendie : elisabeth.magendie@u-bordeaux.fr

Objectifs et compétences

Objectifs de la mention

La mention 1er degré du master MEEF a pour finalité de former les professeurs des écoles et de préparer les étudiants aux épreuves du Concours de Recrutement de Professeur des Ecoles (CRPE).

La formation de master MEEF mention 1er degré a pour objectif de former un professeur :

  • polyvalent, efficace dans la transmission des savoirs fondamentaux et la construction des apprentissages,
  • acteur de la communauté éducative et du service public de l'éducation nationale,
  • praticien réflexif, acteur de son développement professionnel.

Des compétences spécifiques

En tant qu'agents du service public d'éducation, les professeurs des écoles transmettent et font respecter les valeurs de la République. Ils agissent dans un cadre institutionnel et se réfèrent à des principes éthiques et de responsabilité qui fondent leur exemplarité et leur autorité.
Les connaissances et compétences visées par cette formation sont cadrées par le référentiel de compétences des métiers du professorat et de l’éducation publié au Bulletin Officiel du 25 juillet 2013.

Parcours bilingues

Deux parcours bilingues sont proposés sur le site INSPÉ des Pyrénées-Atlantiques/Pau :

  • un parcours français-basque,
  • un parcours français-occitan.

Ces parcours bilingues sont destinés aux étudiants qui souhaitent enseigner en langue régionale dans les écoles des filières bilingues ou immersives. Les enseignements sont mutualisés à 73% avec ceux du parcours classique. Les 27% restants des enseignements se font en langue régionale.

Organisation de la formation

La formation est dispensée au sein de 5 ou 6 six unités d’enseignement (UE) par semestre.
Les unités d’enseignement sont elles-mêmes constituées d’éléments pédagogiques :

  • les UE 1 et UE 2 sont dédiées aux savoirs fondamentaux et à l’exercice de la polyvalence,

  • l'UE3 vise à aider l’étudiant à devenir un véritable acteur de la communauté éducative et du service public de l’éducation nationale,

  • l'UE 4 est centrée sur la recherche, le développement professionnel et la culture numérique,

  • l'UE 5 est consacrée à la professionnalisation et à son accompagnement en lien notamment avec les compétences travaillées dans les autres UE,

  • l'UE 6 du M1 (S1) est dédiée à la maîtrise d’une langue vivante étrangère et/ou régionale,

  • l’UE6 du M2 est centrée sur l’innovation, l’ouverture à l’international et le parcours personnel de l’étudiant.

Consulter le règlement des examens 2022-2023

Consulter les modalités de contrôle des connaissances et des compétences 2022-2023

Stages et alternance en master 1

Les étudiants réalisent trois stages d’observation et de pratique accompagnée (SOPA) de deux semaines en première année de master pour découvrir les 3 cycles de l’école primaire.

Ces 3 stages visent :

  • la découverte du milieu professionnel, de l’environnement éducatif et de la communauté́ éducative,
  • l’acquisition de compétences relatives à la conception, à la mise en œuvre et à l’analyse de séances d’apprentissage.

Les étudiants sont encadrés et accompagnés dans les écoles par des maîtres d’accueil temporaire (MAT). Ces stages articulent des temps d’observation et de pratique accompagnée. L’étudiant prend en charge la classe progressivement ce qui inclut la préparation, la conduite de la classe, l'évaluation..., jusqu’à une demi journée en fin de stage. Avant, pendant et après le stage, un accompagnement des stagiaires est assuré par les enseignants de l’INSPÉ.

Cet accompagnement des stages se réalise dans 3 modules complémentaires :

  • Culture professionnelle, laïcité et valeurs de la république en contexte accompagne les étudiants pour les outiller en vue d’une observation professionnalisante. L’enjeu est de favoriser une acculturation rapide à l’environnement scolaire et de mutualiser et d’analyser collectivement la diversité des pratiques et outils observés dans les classes et les écoles, avec l’appui des formateurs,
  • le module Analyse de l’activité de l’enseignant et de l’élève permet un travail au plus près de la pratique des stagiaires qui doivent préparer progressivement des séances d’apprentissage à l’INSPÉ pour les mettre en œuvre en classe puis les analyser,
  • le module de Tutorat permet également d’accompagner l’étudiant au plus près de ses besoins pour favoriser le développement de ses compétences réflexives. Durant cette période le stagiaire qui est en situation d’enseignement est observé par son tuteur.

Stages et alternance en master 2

Des stages différenciés sont proposés aux étudiants de master 2 :

  • SOPA - stages d’observation et de pratique accompagnée. Les stages SOPA de M2 permettent aux étudiants de suivre une classe durant 12 semaines (1/3 des obligations réglementaires de service (ORS) des professeurs des écoles) afin de construire les compétences professionnelles requises par le référentiel.
    L’accompagnement de ce stage qui s’effectue dans la classe d’un
    maîtres d’accueil temporaire (MAT) donne lieu à une visite de classe et à un tutorat par un enseignant de l'INSPÉ chaque semestre. Les étudiants en SOPA perçoivent une gratification de stage.
  • Alternants. Les stages des alternants conduisent à l’exercice du métier en pleine responsabilité d’une classe sur une durée de 12 semaines (1/3 des obligations réglementaires de service (ORS) des professeurs des écoles). Les stagiaires alternants sont accompagnés par deux tuteurs.  Les alternants perçoivent une rémunération mensuelle.

Pour tous les étudiants de M2, l’accompagnement des stages s’appuie sur les 3 modules déjà proposés en M1.

  • Culture professionnelle, laïcité et valeurs de la république en contexte : les séances portent sur la construction d’une posture professionnelle, et sur les outils de la relation avec les membres de la communauté éducative, en particulier les parents d’élèves.

  • Analyse de l’activité de l’enseignant et de l’élève : les étudiants sont amenés à concevoir, mettre en œuvre et analyser des séquences d’apprentissage dans différents domaines. Ce travail, qui donne lieu à un écrit professionnel, participe activement à la préparation des épreuves du concours de CRPE.
  • Tutorat : les tuteurs INSPÉ assurent chaque semestre une visite dans la classe où s’effectue le stage et trois heures de tutorat par étudiant pour accompagner au plus près le stagiaire dans l’acquisition des compétences
    professionnelles attendues.

Contenu de la formation

Les enseignements de tronc commun

L’unité d'enseignement 3 (UE3) correspond à un tronc commun inscrit dans le parcours des étudiants sur les deux années de master.
Les contenus
abordent la laïcité et les valeurs de la République, la formation à l’égalité filles-garçons et la scolarisation des élèves à besoins éducatifs particuliers. Ils visent à préparer les étudiants à la deuxième épreuve d’admission, l’entretien avec le jury et intègrent les éléments de la culture numérique.

Au delà de ces enseignements, le tronc commun contribue à :

  • la connaissance de l’institution : ses valeurs, ses enjeux, son histoire, son évolution ;
  • la connaissance de l’école : ses instances, son fonctionnement ;
  • la connaissance de la communauté éducative : ses acteurs, ses partenaires, ses relations ;
  • la connaissance des missions du professeur : ses droits et devoirs, ses
    responsabilités et son éthique, les stratégies d’enseignement, les dispositifs
    pédagogiques, l’accompagnement du parcours des élèves ;
  • la connaissance des élèves : la psychologie de l’enfant, le développement
    cognitif, les stratégies d’apprentissage, les besoins éducatifs particuliers.

Les langues vivantes

Afin de rentrer en fonction, tout professeur des écoles doit avoir le niveau B2
dans au moins une langue étrangère.
L’unité d'enseignement 6 (UE6) prépare les étudiants qui n’ont pas de certification au niveau B2 pour la validation de ce niveau dans un examen terminal, à la fin du 1er semestre. Des TD thématiques ont pour objectifs d’étendre les champs lexicaux et culturels de la langue cible, d’encourager les débats et la réflexion autour des thématiques éducatives et de préparer au format de l’examen terminal.

Domaine des langues vivantes dans l’unité d'enseignement 2 (UE2)
L’UE 2 articule didactique des langues et pédagogie : elle prépare les futurs
professeurs des écoles à l'enseignement d'une langue vivante. Les cours permettent de découvrir les fondamentaux et de se familiariser avec les contenus linguistiques et culturels à enseigner
ainsi qu’avec les supports à utiliser.

Les notions de compétence et de connaissance y sont analysées au regard des activités proposées en classe de langues par les professionnels de terrain. Il s’agit d’apprendre à construire des séances d’enseignement en LVE et de maîtriser la langue au travers d’activités à mettre en œuvre.

La formation dispensée est progressive sur les deux années de master et vise à rendre le futur enseignant autonome dans la maîtrise de l’acte pédagogique de l’enseignement des langues à l’école.

L'adossement à la recherche

La formation s’appuie sur une activité d’initiation à la recherche qui permet de se
familiariser avec les différents aspects de la démarche scientifique.

Cette initiation à la recherche est en particulier réalisée grâce à deux modalités de formation complémentaires :

  • la participation aux TD et aux séminaires qui permettent la présentation de concepts, de méthodes et de résultats de la recherche. Ils visent à donner aux étudiants des savoirs et une posture réflexive susceptibles d’enrichir leur apprentissage du métier. Ils ont pour objectif l’acquisition, adossée à la recherche, de savoirs opérationnels fondés sur l’expérience et l’analyse des pratiques professionnelles.
  • la rédaction d’un mémoire, essai pratique d’une forme de recherche dans un domaine précis. Il s’agit d’aider l’étudiant à s’approprier la posture d’enquête du chercheur. Le mémoire s’avère également être une formation par l’écriture (se mettre à distance en élaborant un écrit) et par le projet (apprendre à conduire une réalisation complexe dans un réseau de contraintes).
    L'étudiant doit réaliser un mémoire articulant une problématique, un cadre théorique et une méthodologie de recherche en relation avec une question pédagogique. Le mémoire peut prendre appui sur l’expérience propre de l’étudiant en milieu professionnel, ou sur toute autre dimension du métier.

Les nouvelles technologies et l'usage des outils numériques

Les enseignements consacrés au numérique dans le cadre de l’unité d'enseignement 4 (UE) sont destinés à accompagner l’étudiant dans son développement professionnel.
Les problématiques évoquées en cours de culture numérique concernent d’une part les outils et usages numériques pour enseigner, et d’autre part, les apprentissages des élèves avec le numérique, en appui des travaux issus de la recherche.

Ces cours permettent d’intégrer les éléments de la culture numérique nécessaires à l'exercice du métier, dans le contexte de la vie scolaire à l’école et dans le travail pédagogique avec les élèves.

Les étudiants de master 2 sont invités à concevoir un projet pluridisciplinaire leur permettant d’apprécier l’intérêt de proposer aux élèves une pédagogie de projet motivante, qui se traduit par une finalité concrète au sein de la classe (exposition, jardin potager, construction technologique, carnet de voyage…).

Contacts

  • Tatiana SAMSON

    Gestionnaire M1 Mention 1er degré

    tatiana.samson%40u-bordeaux.fr

  • Emmanuelle VIDEAU

    Gestionnaire M1 mention 1er degré

    emmanuelle.videau%40u-bordeaux.fr

  • Angélique HORRAULT

    Gestionnaire M2 mention 1er degré

    angelique.horrault%40u-bordeaux.fr