Aller au contenu

Pratiques et ingénierie de la formation

Dernière mise à jour :

La mention Pratiques et ingénierie de la formation du master MEEF contribue au développement des compétences professionnelles des métiers de la formation et de l’éducation. Ses objectifs spécifiques sont ceux de l’ingénierie, de la conception et de la conduite de la formation professionnelle initiale et continue, de l’analyse des savoirs professionnels et de la conduite d’actions et d’interventions en formation.

Parcours ouverts à la rentrée 2022 sous réserve de l'accréditation ministérielle.

Carte d’identité de la mention

Master des métiers de l'enseignement de l'éducation et de la formation mention pratiques et ingénierie de la formation
Parcours :
la mention pratiques et ingénierie de la formation propose 6 parcours d'enseignement (ouverts à la rentrée 2022 sous réserve de l'accréditation ministérielle)
Public concerné : formation initiale et/ou formation continue
Condition d'accès : être titulaire d'une licence (L3)
Niveau de sortie : master
Durée : 4 semestres de formation (M1 et M2)
Crédits : 120 crédits ECTS (30 ECTS par semestre)
Master 1 : formation en hybride (présentiel et à distance)
Master 2 : formation en hybride (présentiel et à distance) et possibilité de distance totale pour les parcours FFI-IET et MMS
Lieux de formation : variable selon les parcours

La mention Pratiques et ingénierie de la formation du master MEEF propose 6 parcours d'enseignement de master 2. L'année de master 1 est une année de tronc commun. En 2ème année de master (M2), les étudiants ont 6 parcours aux choix.
 

La mention PIF propose 6 parcours de master s’adressant à différents publics, principalement déjà professionnels, qui souhaitent choisir ou valider une orientation en formation continue, en phase d’approfondissement, de reconversion ou de projet professionnel dans le domaine de l’ingénierie de formation mais également à des étudiants en formation initiale, qui ont la volonté de s'engager dans des projets professionnels dans le domaine de l'ingénierie de formation ou de l’éducation entendu au sens large du terme.

 

Objectifs de la mention

L’objectif principal est celui d’une formation universitaire liant la qualification et la diplomation, en articulant recherche, contextes, compétences professionnelles et ingénierie de la formation. Les rapports entre le travail, l’activité, le métier, la formation, la réflexivité, le développement personnel et professionnel sont particulièrement explorés, ainsi que la conception et la conduite des projets de formation et les pratiques d’accompagnement, d’analyse et de conseil.
Les six parcours s’intéressent au développement et au renforcement de compétences professionnelles en ingénierie de la formation, à la conception, à l’expertise et à la conduite d’actions et d’interventions auprès de publics professionnels ou engagés dans des missions d’éducation et de formation et de coordination de projets. L’idée de fonder une culture commune en pratiques et ingénierie de la formation est confortée en 2nde année de master par l'existence d'une structure commune aux six parcours.

6 parcours d'enseignement

Métier de formateur, conseil et accompagnement (MFCA)

Formation de formateurs à l'international, (FFI) / International education and training (IET)

Innovations et didactiques (ID)

Médiations et médiatisations des savoirs (MMS)

Eduquer, former à la transition écologique et au développement durable (DD)

Pilotage de projets éducatifs au local et à l'international (Pipeli)

Compétences communes aux 6 parcours

  •     formation à /par la recherche,
  •     conseil et accompagnement des formations en alternance,
  •     développement professionnel et innovation,
  •     ingénierie des pratiques et des médiatisations numériques,
  •     politiques d’éducation et de formation,
  •     internationalisation et dimensions interculturelles des formations,
  •     postures éthiques et métiers de l’humain.

Organisation de la formation

Pour les enseignants et professionnels, la grande diversité des modalités d’enseignement proposées rend la formation compatible avec leur exercice professionnel. L’ingénierie pédagogique de la mention est pensée pour être compatible avec :

  • la situation des professionnels en emploi,
  • les contrats de formation/alternance,
  • la situation des stagiaires en immersion longue jusqu'à un an en France ou à l’international.

Les 2 années de master : M1 et M2

L'ensemble de la formation de master 1 et de master 2 se déploie sur 500 heures de formation réparties en 5 unités d'enseignement (UE).

En Master 1 : 250h de formation
La première année propose des enseignements au choix, constitués d'un parcours "majeur" (60h de formation sur l'année) et de deux parcours "mineurs" (20h de formation par semestre).
Essentiellement adressé à des publics issus directement de formation initiale ou bien de champs professionnels éloignés et engagés dans une reconversion professionnelle, le master propose, dans le cadre du M1, des éléments fondateurs et une première orientation vers les choix de parcours du M2. Il garantit ainsi une spécialisation progressive.

  • l'UE 1 (semestre 1 et semestre 2) propose des contenus transverses autour du développement de l'adulte en formation, la fonction de formateur, l'ingénierie de projet, les langues de communication, l'ingénierie documentaire en formation.
  • l'UE 2 et l'UE 3 proposent des enseignements au choix pour une première sensibilisation aux contenus de 4 parcours en particulier : Formation de Formateurs à l’international - International education and training / Éduquer, former à la transition écologique et aux Objectifs de Développement Durable / Médiations et Médiatisations de Savoirs / Pilotage de projets éducatifs au local et à l’international.
  • l'UE 4 propose une initiation / acculturation à la recherche au premier semestre et un accompagnement thématique à la construction d’une problématique de recherche au cours du second semestre.
  • l’UE 5 propose une mise en situation professionnelle et un accompagnement de stage.

En M1 les enseignements ont lieu 3 jours par semaine : lundi, mardi et mercredi.

En Master 2 : 250h de formation

La 2nde année de master s'adresse aux étudiants issus du M1 ou d’autres mentions du master MEEF mais aussi à des publics déjà professionnels (par la voie de la formation continue) qui souhaitent choisir ou valider une orientation, en phase d’approfondissement, de reconversion ou de projet professionnel dans le domaine de l’ingénierie de formation.

Le master 2 conserve une structure commune pour les 6 parcours :

  • l’UE 1 : tronc commun de seconde année (60h),
  • l'UE 2 (60h) et l'UE 3 (40h) proposent des contenus d'expertise spécifiques à chacun des six parcours répartis en un à trois modules différents,
  • l’UE 4 : recherche (50h),
  • l’UE 5 : stage (40h).

L'enseignement des langues dans le master

La formation en langues est assurée dès le socle commun en master 1 dans le cadre des enseignements de l’UE 1 (contenus transverses).

Les contenus sont déclinés progressivement selon les volumes suivants :

  • master 1 :  20h
  • master 2 : 15h

Les modalités de cet enseignement sont hybrides, voire totalement à distance sous forme de télécollaborations interculturelles.

La mention relève les enjeux de la formation à une langue étrangère au travers de trois leviers d’action :

  • l’internationalisation des formations,
  • la mobilité des formateurs et des formés,
  • les dispositifs de formation innovants.

Elle prend appui sur l’expertise scientifique et professionnelle d’une équipe de formateurs internationaux.

La place du numérique dans le master

Les parcours font appel à des modalités pédagogiques diversifiées avec un recours important au numérique : CM, TD hybrides ou totalement à distance, études de cas et instructions à partir de séances filmées, scénarios de pédagogie inversée, conception d’un programme de formation ou d’un projet numérique…

Les cours peuvent se dérouler en hybride synchrone, en distanciel synchrone (clases virtuelles via différentes technologies) ou asynchrone (à l’aide par
exemple de capsules vidéo mises à disposition des étudiants) pour les parcours très hybridés (FFI-IET ou MMS).

Le recours aux robots de télé présence constitue de plus une pratique habituelle de ces parcours.


La place du numérique est également représentée au travers de la formation dispensée aux étudiants.
Les horaires dévolus à ces enseignements sont rassemblés dans :

  • l’UE 1 transverse du master 1 : 10h liées à l’ingénierie documentaire en formation et à l’écriture numérique
  • l'UE1 du master 2 : 15h liées aux usages et projet numériques.

L'ensemble favorise le développement du numérique au service de la formation et de l’ingénierie pédagogique (portfolio, projets, formations...) à travers les outils pour enseigner et pour préparer les enseignements, le développement de la culture numérique pour enseigner et pour innover, le développement des compétences et de la littératie numérique.

La place de la recherche dans le master

L’articulation entre recherche et formation est assurée par l’intervention des nombreux enseignants-chercheurs dans les enseignements, dans l’encadrement des mémoires et dans l’articulation, entre l’analyse des pratiques professionnelles et les résultats/les pratiques de la recherche en actes.


L’UE recherche est structurée comme suit :

  • semestre 1 (20h) : une sensibilisation à la recherche en éducation et en formation,
  • semestre 2 (30h) : séminaire de recherche au choix parmi deux, en lien avec les parcours de Master 2,
  • semestre 3 (30h) : séminaires de recherche, 
  • semestre 4 (20h).

Des cours décrivent les exigences universitaires des écrits et de la communication scientifique ; des travaux de groupes ont lieu (ateliers) en vue du partage des questionnements de recherche et des outils d’enquête.

Les étudiants qui rejoignent le M2 avec un profil professionnel (formation continue) sont initiés à une approche de l’ingénierie de la formation par la recherche (littérature spécifique au parcours). Les caractéristiques propres d’un mémoire de recherche scientifique/universitaire leur sont présentées de façon plus ciblée ; dans le même temps, un accompagnement leur est proposé afin de faire émerger la thématique et la problématique définitive de leur travail.

Un directeur de mémoire individuel accompagne chaque étudiant dans sa progression.

La place des stages et de l'alternance

La mise en situation professionnelle est accompagnée tout au long du master dans le cadre d’une UE dédiée (UE5), en lien avec le travail sur le projet professionnel.

L’objectif des stages est de construire les compétences associées aux pratiques du conseil et de l’ingénierie de formation.
Au cours des 2 années de master, les dispositifs d’accompagnement de stage comportent des variations liées aux profils des étudiants et à la spécificité des parcours (stages à l’étranger par exemple).

Le stage est d’une durée d'un mois minimum en master 1 et de 4 semaines
en master 2
.

En fonction de sa situation professionnelle et administrative et en concertation avec le responsable de parcours, l'étudiant peut effectuer jusqu'à 6 mois de stage.

Le stage peut être massé ou filé sur l’année, hors des journées de cours.
Les terrains de stage sont de nature très différente : les stages se déroulent dans des établissements scolaires ou de formation en France ou à l’étranger, des organisations, des collectivités territoriales, des entreprises, ou des associations.

Ils peuvent être implantés géographiquement dans le territoire national ou à l’étranger. Dans le cadre d’un stage à l’étranger, le suivi est réalisé en visio-conférence.

contacts

  • Magdalena Kohout Diaz

    responsable de la mention

    magdalena.kohout-diaz%40u-bordeaux.fr

  • Frédérique Lerbet-Sereni

    responsable université partenaire

  • Clément Dussarps

    Responsable de la formation M1

    clement.dussarps%40u-bordeaux.fr

 

Découvrir la plaquette de l'INSPÉ

Découvrir le schéma des études