Aller au contenu

CPE - Conseiller Principal d'Education

Dernière mise à jour :

La mention Encadrement éducatif du master MEEF prépare les étudiants au métier de CPE, Conseiller principal d'éducation. Elle propose des enseignements et une formation pluridisciplinaires, centrés sur la prise en charge pédagogique et éducative des adolescents.

Carte d’identité de la mention

Master des métiers de l'enseignement de l'éducation et de la formation mention encadrement éducatif
Public concerné : formation initiale et/ou formation continue
Condition d'accès : être titulaire d'une licence (L3)
Niveau de sortie : master
Durée : 4 semestres de formation (M1 et M2)
Crédits : 120 crédits ECTS (30 ECTS par semestre)
Lieu de formation : la formation est dispensée uniquement sur le site INSPÉ de Gironde
Concours visé : le concours de recrutement de conseiller principal d'éducation (CRCPE)

RESPONSABLE DE LA MENTION

  • Stéphanie PERAUD-PUIGSEGUR : responsable INSPÉ

Objectifs et compétences

Objectifs de la mention

La formation vise à développer les compétences professionnelles attendues d’un conseiller principal d’orientation (CPE) et à préparer les étudiants au concours de recrutement externe le CRCPE, pour permettre une prise de fonction réussie.

Le master forme des CPE en mesure :

  • de s’adapter à la diversité des publics et des conditions d’exercice du métier,
  • de s’inscrire dans une dynamique d’évolution de leurs pratiques professionnelles tout au long de leur carrière,
  • d’être autonomes et organisés, capables d’initiatives, de prises de décision,
  • de travailler en équipe.

Pour cela, la formation associe des savoirs théoriques et pratiques fortement articulés les uns aux autres et des périodes de stage en établissement. Ces différents stages permettent de découvrir le milieu professionnel et
d’acquérir progressivement la professionnalisation attendue.

Des compétences spécifiques

Les CPE sont conseillers de l'ensemble de la communauté éducative et animateurs de la politique éducative de l'établissement :

  • organiser les conditions de vie des élèves dans l'établissement, leur sécurité, la qualité de l'organisation matérielle et la gestion du temps ,
  • garantir, en lien avec les autres personnels, le respect des règles de vie et de droit dans l'établissement,
  • impulser et coordonner le volet éducatif du projet d'établissement,
  • assurer la responsabilité de l'organisation et de l'animation de l'équipe de vie scolaire.

Les CPE sont accompagnateurs du parcours de formation des élèves et acteurs de la communauté éducative :

  • accompagner le parcours de l'élève sur les plans pédagogique et éducatif,
  • accompagner les élèves, notamment dans leur formation à une citoyenneté participative,
  • participer à la construction des parcours des élèves,
  • travailler dans une équipe pédagogique.

Organisation de la formation

Contenu de la formation

Construction du cadre de référence

L’UE 1 « construction du cadre de référence » apporte au futur CPE un ensemble de connaissances autour du système éducatif, de son histoire, de ses acteurs, du cadre juridique, des débats qui le traversent et enfin autour du rôle et du positionnement professionnel et d'éthique du métier.

Les disciplines mobilisées sont la psychologie, l’histoire, la philosophie, la sociologie et les sciences de l’éducation.

Des éléments méthodologiques permettent de se préparer à la première épreuve de l’écrit des épreuves d’admissibilité (dissertation pluri-disciplinaire).

L’unité d'enseignement se décline en 4 modules :

  • Enjeux et connaissance du système éducatif et de ses acteurs. L’acquisition des compétences communes est visée par des cours et TD d’histoire et de sociologie.
  • Connaissance et transmission des valeurs de l'École républicaine, connaissances des droits et des obligations du fonctionnaire. Ce module porte sur l'école républicaine, l’éthique et la déontologie des CPE et la philosophie de l'éducation.
  • Savoirs et gestes professionnels dans le champ de la vie scolaire. Les cours de psychologie de l’enfant et de l'adolescent, d’accompagnement éducatif et de sciences de l’éducation composent ce module.
  • Construction du rôle du Conseiller Principal d'Éducation dans la communauté éducative. Les cours d’accompagnement éducatif composent ce module.

Efficacité de l'action éducative


L’UE 2 « Efficacité de l’action éducative » s’inscrit dans une approche pluridisciplinaire en lien avec les attendus d’une formation universitaire diplômante, les attendus des épreuves du concours externe de CPE et les enjeux actuels de professionnalisation.

Cette UE vise notamment à :

  • Construire la culture professionnelle du CPE pour l’amener à maîtriser les savoirs et savoir-faire correspondants et leurs enjeux,
  • Concevoir et mettre en œuvre les missions du CPE dans le cadre du référentiel de compétences métier du 8 juillet 2013 et de formation du 1er juillet 2019,
  • Développer la capacité de l'étudiant à mobiliser ses savoirs académiques dans un contexte professionnel, de maîtriser des compétences analytiques, d’argumentation et savoir organiser son propos.

Le CPE : acteur de la politique d'éducation

L’UE 3, "le CPE : acteur de la politique d'éducation", est organisée en différents modules pluridisciplinaires qui interagissent et fonctionnent selon un continuum dans la formation. Elle est en lien avec les attendus d’une formation universitaire diplômante, les attendus des épreuves du concours externe de CPE et les enjeux actuels de professionnalisation.

La progression pédagogique sur les 4 semestres permet d’approfondir différentes thématiques constitutives du métier de CPE, au travers de modalités pédagogiques variées.

Les différents modules sont :

  • connaissance et transmission des valeurs de l'Ecole républicaine, connaissance des droits et des obligations du fonctionnaire,
  • connaissance du métier, formation à la laïcité et éthique professionnelle,
  • évolution de l’institution républicaine / histoire de la laïcité scolaire / philosophie de l’école républicaine et de la laïcité,
  • égalité filles / garçons,
  • éducation Inclusive et accessibilité des apprentissages. Les enjeux de l'école inclusive / La langue, lieu des apprentissages,
  • dispositifs plurilingues,
  • coéducation,
  • l'école dans son environnement international Histoire de l'éducation et Education comparée,
  • coopérer dans les projets d'éducation à...: EDD, EMI, ES, EMC, EAC.

Recherche et innovation professionnelle

La dimension scientifique irrigue toute la formation dispensée au sein du master. Ainsi, l’ensemble des UE participe au développement des capacités d’analyse des étudiants, de leur aptitude à prendre du recul et à argumenter en s’appuyant sur des connaissances solides, une bibliographie maîtrisée, des éclairages pertinents issus des travaux scientifiques, afin de les amener à construire progressivement la posture de praticien réflexif attendue chez un CPE.

Les cours d'initiation à la recherche constituent d'abord une «formation par » dans la mesure où ils permettent la communication de méthodes et de résultats de la recherche, en termes de nouvelles connaissances.
Le mémoire implique un essai pratique d'une forme de recherche dans un domaine précis, il est le résultat d'un cheminement qui permet une connaissance et une prise de recul vis à vis :

  • de la façon dont s’élaborent les connaissances scientifiques,
  • de la manière dont elles peuvent être appliquées ou transposées dans des champs professionnels.

L’UE 4 "recherche et innovation professionnelle" a pour but de développer chez l’étudiant des compétences réflexives, rédactionnelles et de planification en lien avec son développement professionnel.


Compétences visées :
•    maîtriser des connaissances scientifiques en sciences humaines et sociales,
•    être capable de s’appuyer sur des travaux de référence issus de recherches scientifiques pour étayer une problématique éducative,
•    travailler en équipe,
•    développer une approche réflexive sur sa pratique professionnelle et sur son parcours de formation.

Objectifs :
•    réaliser un mémoire de recherche sur une problématique observée et analysée au cours des périodes de stage,
•    faire un état des lieux et une analyse de projets mis en œuvre au sein des établissements de stage,
•    proposer et mettre en œuvre un projet sur une problématique de terrain,
•    documenter, analyser et prendre du recul sur sa pratique professionnelle.

Professionnalisation et pratiques réflexises

L’UE 5 « Professionnalisation et pratiques réflexives » met l’étudiant en posture de praticien réflexif acteur de son développement professionnel à la fois par l’adossement à la recherche et une approche intégrative des différentes périodes de stages au cours des 4 semestres.

Chaque semestre est structuré par une période de stage dans une démarche progressive de spécialisation.

Les périodes de stage ont pour objectif de mettre en perspective et en application les connaissances et compétences travaillées en formation, d’en acquérir de nouvelles, de construire l'identité professionnelle du futur CPE dans une approche progressive, intégrative et réflexive de développement professionnel.

Les stages visent à rendre l’étudiant acteur de ses apprentissages.

L’UE3 « Professionnalisation et pratiques réflexives » participe à la préparation des épreuves d’admissibilité et d’admission des épreuves du concours externe CPE.

Elle vise à :

  • construire progressivement son identité professionnelle en tant que CPE à travers l’acquisition de gestes professionnels en lien avec les problématiques éducatives et pédagogiques,
  • mobiliser les connaissances académiques et de terrain en vue de la construction d’une posture de praticien réflexif,
  • être capable de concevoir, vivre et analyser des situations professionnelles,
  • se préparer aux épreuves d’admissibilité et d’admission du concours CPE.

Langues vivantes étrangères et télécollaborations interculturelles en langues

L'UE 6 a pour objectif de développer des compétences communicatives et interculturelles en anglais ou en espagnol à travers des tâches individuelles et en groupe.

Compétences communes aux CPE :

  • développer la pensée critique et des attitudes réflexives envers soi-même et les autres,
  • apprendre sur une problématique liée à l’éducation et faire la comparaison entre différents pays,
  • être capable de négocier afin de trouver des points en commun,
  • être capable de défendre des points de vue,
  • développer les compétences communicatives et interculturelles afin de résoudre des problèmes dans le milieu éducatif.

La place du numérique dans la formation

Les enseignements reposent sur des modalités pédagogiques prenant notamment appui sur des outils numériques à plusieurs niveaux.

D’une part, la plateforme pédagogique Moodle est le support de la formation et permet la mise à disposition des étudiants de la progression des cours, des supports de cours, ainsi que des consignes et modalités d’évaluation. Les pratiques d’enseignement, via cette plateforme permettent aussi aux étudiants empêchés de suivre les cours et de réaliser les activités à distance.

D’autre part, les forums sont mobilisés comme outils de communication, en plus de la messagerie, entre les formateurs et les étudiants et entre les étudiants pour échanger des questions et conseils sur les travaux à réaliser.


Des supports de partage et d’échanges sont aussi mobilisés ponctuellement
par les étudiants pour le suivi individualisé de leur parcours de formation comme des murs padlets, cartes mentales en ligne ou document collaboratif en ligne (Framapad...) pour présenter des ressources et échanger sur un travail de mémoire ou de projet éducatif.

Des ressources en ligne spécifiques au métier de CPE sont sélectionnées et régulièrement mises à jour dans une base de données multi degré et pluridisciplinaire.
Les problématiques évoquées en cours abordent systématiquement la question de l’usage responsable du numérique et permettent de doter les futurs professionnels de compétences numériques à des fins de collaboration et de communication professionnelles.

L’UE 2 module Culture numérique (20h) permet de traiter des pratiques numériques
des jeunes, des enjeux du développement d’une culture numérique chez les jeunes en lien avec le CRCN, la plateforme PIX et les travaux scientifiques relatifs aux pratiques de la jeunesse, notamment
via les réseaux sociaux.

L’UE 3 traite de l’EMI et des pratiques numériques en éducation. L’UE 4 à travers le module « usages numériques professionnels » permet de doter les étudiants de compétences numériques pour rechercher et traiter des données ou de l’information et communiquer. Le module culture numérique de l’UE 5 permet de développer les compétences numériques des étudiants en lien avec leurs pratiques de stage, à travers des outils de gestion, de communication. En cela, les cours conduisent les
étudiants à intégrer les éléments de la culture numérique nécessaires à l'exercice du métier (dans le contexte de la vie scolaire et du lien avec les partenaires, dans le travail pédagogique avec les élèves, dans la démarche de recherche).

Consulter le règlement des examens 2022-2023

Consulter les modalités de contrôle des connaissances et des compétences 2022-2023

Les stages et l'alternance

Les objectifs des différents stages proposés au fil de la formation sont les suivants :

  • découvrir le contexte professionnel du CPE : les collèges et lycées, le service de la vie scolaire,
  • appréhender les missions du CPE : référentiel de compétences / circulaire de missions,
  • analyser les situations issues du terrain : engager des pistes de réflexion,
  • problématiser les situations issues du terrain : épreuve d’admissibilité « analyse d’une situation éducative » / épreuve d’admission « épreuve de dossier ».

Chaque semestre comprend des heures d’accompagnement de stage au sein de l’UE « professionnalisation et pratiques réflexives » : 30 h au semestre 1, 32h au semestre 2, 22h au semestre 3 et 22h au semestre 4. L’accompagnement de stage s’inscrit dans une démarche d’alternance déductive et inductive. Il consiste à préparer les étudiants à l’observation et à la pratique accompagnée puis à analyser l’expérience vécue en stage afin de faire émerger des contenus de formation.

Six semaines de stage en master 1

  • Stage d’observation transversale dans un collège ou lycée : 4 étudiants issus de parcours disciplinaires ou catégoriels différents sont accueillis sur un même lieu de stage et sont suivis par un même tuteur. Ce dernier organise les observations des étudiants au sein de l’établissement (par exemple le suivi d’une classe dans plusieurs disciplines, dans des dispositifs d’accompagnement personnalisé ou d’aide au travail…) et anime les échanges suite aux observations,
  • Stage d’observation et de pratique accompagnée en lien avec l’exercice professionnel du CPE : 2 à 3 étudiants issus du même parcours disciplinaire sont accueillis sur un même lieu de stage et sont suivis par un même tuteur de la discipline concernée. Ce dernier organise les observations et accompagne les temps de pratiques au sein des classes dont il a la responsabilité. Il anime les bilans collectifs à l’issue des séances.

Douze semaines de stage en master 2

En master 2, les étudiants sont en stage d’observation et de pratique accompagnée (SOPA) pour une durée équivalente à 12 semaines en établissement.

Les lieux de stage sont définis conjointement avec le rectorat afin de garantir aux étudiants des conditions adaptées aux objectifs de formation visés et à une préparation optimale du concours, en veillant à rester au plus près du lieu de formation.

Les équipes de tuteurs sont pluri-catégorielles, pluridisciplinaires et pluri-institutionnelles : elles associent des
personnels enseignants et enseignants-chercheurs affectés à l’
INSPÉ (tuteurs INSPÉ) et des personnels de l’Éducation nationale. Les tuteurs INSPÉ font deux visites en établissement par stagiaire en master 2 et les tuteurs terrains accompagnent au plus près les étudiants dans les établissements où ils font leur stage.

 

Contacts

  • Gestionnaire scolarité

    scolariteinspe.encadrement.educatif%40u-bordeaux.fr

  • Stéphanie Péraud-Puigségur

    stephanie.peraud-puigsegur%40u-bordeaux.fr